Le bilan d’Bitcoin Revolution

Presque tout le monde sait aujourd’hui que le trading de crypto-monnaies est un élément important dans le domaine des placements financiers. En tant qu’alternative aux actions et autres, le trading sert désormais à de nombreuses personnes à obtenir un revenu complémentaire ou même à s’enrichir. Bien sûr, cela ne marche pas pour tout le monde. Les investisseurs inexpérimentés peuvent éventuellement augmenter leurs chances en utilisant la plateforme Bitcoin Revolution. Celle-ci permet d’effectuer des transactions entièrement automatisées.

Le marché du bitcoin et de nombreuses autres devises reste ouvert 24 heures sur 24. Ce qui est fatal, c’est que les gens ordinaires n’ont ni le temps ni l’envie d’observer les cours 24 heures sur 24 et de réagir immédiatement. C’est justement dans ce cas que le bot d’Bitcoin Revolution est d’une aide précieuse. Un logiciel sophistiqué contribue ici de manière importante à ce que l’argent des investisseurs s’accroisse peu à peu.

### Logo ###

Comment fonctionne le trading avec Bitcoin Revolution ?

Le concept derrière ce fournisseur est assez simple à expliquer : il s’agit de permettre aux investisseurs de négocier de manière entièrement automatisée à l’aide d’un bot. Le client n’a rien d’autre à faire que de s’inscrire, de déposer un certain montant et de laisser le logiciel travailler pour lui. Le fonctionnement est dû à un algorithme qui permet l’apprentissage automatique du bot.

De nouvelles données sont collectées, saisies et traitées en permanence sur le marché. Celles-ci servent à ce que le logiciel derrière le système apprenne à mieux évaluer comment les cours peuvent évoluer et quels paramètres en sont responsables. Comme cela fonctionne plutôt bien dans la pratique, le logiciel voit venir certaines évolutions avant qu’elles ne se produisent. Le bot agit en direct et en quelques secondes. C’est pourquoi les investisseurs ont l’avantage, chez Bitcoin Revolution, de ne subir aucun retard dans l’achat ou l’évolution.

### Chiffres ###

Qui a réellement inventé la plateforme ?

Il est difficile de le savoir. On suppose qu’il s’agit d’une équipe interdisciplinaire de programmeurs et d’experts en cryptomonnaie et en trading. Quelqu’un a dû réussir à développer ce concept à succès et à le mettre en œuvre sous la forme d’un bot. Tout le monde n’y parvient pas, loin s’en faut.

Le fait qu’il n’y ait pas de noms concrets ne change rien à la fiabilité d’Bitcoin Revolution. Des investisseurs de tous les horizons font confiance au système et connaissent un certain succès.

### 3 étapes ###

Avis sur la plateforme Bitcoin Revolution

La plupart des investisseurs privés qui tentent leur chance sur Bitcoin Revolution ne connaissent pas particulièrement bien l’aspect technique ni l’aspect financier. Pourtant, même les débutants et les novices ne veulent pas voir leur argent perdre de la valeur sur leur compte en banque. Ceux qui, malgré leur manque de connaissances de base, parviennent à s’assurer un revenu complémentaire à long terme grâce au trading, sont naturellement enthousiasmés par Bitcoin Revolution. Dans ce cas, peu importe si les sceptiques du cercle d’amis ne croient pas cette personne.

Ce qui attend les nouveaux clients chez ce bot

Les avantages pour les nouveaux investisseurs l’emportent nettement chez Bitcoin Revolution. Le seul cheveu que les pessimistes pourraient trouver dans cette soupe : Il n’y a pas de fondateurs officiels dont le nom pourrait être mentionné sur le site.

Le fait que l’inscription soit entièrement gratuite et que l’utilisation d’un compte de démonstration fasse partie intégrante du service peut convaincre de nombreux nouveaux investisseurs.

Autre avantage important : Bitcoin Revolution offre un très bon support aux clients. Ceux-ci sont initiés à l’utilisation et reçoivent des renseignements directs en cas de questions ou de problèmes concrets.

Le fait que le montant du dépôt pour commencer soit d’à peine 250 dollars peut également être considéré comme un avantage. Ce fait permet également aux personnes disposant de peu d’argent de se lancer dans le commerce du bitcoin.

Comme il s’agit d’une application basée sur le web, le système peut être utilisé non seulement à partir d’un ordinateur, mais aussi d’un smartphone ou d’une tablette.

Le bilan d’Bitcoin Revolution

Ceux qui savent exactement ce qui les attend sur cette plateforme peuvent envisager l’avenir avec confiance. Les avantages cités plus haut devraient sans doute inciter de nombreux investisseurs à s’y inscrire. Grâce au sérieux et à la qualité du service, cela peut être la bonne voie.

Überwachung bei Crypto Legacy

Der australische Senat hat ein Gesetz verabschiedet, das die Hacking-Möglichkeiten der australischen Behörden, die gegen mutmaßliche Cyberkriminelle ermitteln, drastisch erweitert.

Australien und Crypto Legacy vor Komplett Überwachung

Ein weitreichendes Gesetz, das es Beamten der australischen Bundespolizei und des australischen Geheimdienstes erlaubt, mutmaßliche Kriminelle im Internet ins Visier zu nehmen, hat das australische Parlament mit überparteilicher Unterstützung passiert. Das kommt in der Bevölkerung und bei Crypto Legacy nicht gut an.

Am 25. August verabschiedete der australische Senat das Gesetz „Identify and Disrupt“, mit dem drei neue Befugnisse eingeführt werden, die es den Behörden ermöglichen, in beispielloser Weise gegen mutmaßliche Cyberkriminelle vorzugehen.

Die neuen Haftbefehle ermächtigen die Polizei unter anderem dazu, die Computer und Netzwerke mutmaßlicher Krimineller zu hacken, die Kontrolle über deren Online-Konten und Identitäten zu übernehmen und deren Daten zu stören.

Innenministerin Karen Andrews lobte die umfassende Erweiterung der Befugnisse, die den australischen Behörden bei der Bekämpfung von Cyberkriminellen zur Verfügung stehen. „Mit unseren Änderungen wird die AFP mehr Möglichkeiten haben, organisierte Verbrecherbanden zu verfolgen, um Drogen von der Straße und aus unserer Gemeinschaft fernzuhalten, sowie diejenigen, die die abscheulichsten Verbrechen gegen Kinder begehen“, sagte sie.

Während sowohl die Regierung als auch die Opposition das Gesetz unterstützten, warf Senatorin Lidia Thorpe von der kleinen Partei Die Grünen dem Gesetzentwurf vor, Australiens Weg zu einem „Überwachungsstaat“ zu beschleunigen.

„Dieser Gesetzentwurf würde es den Spionageagenturen ermöglichen, Ihre Daten mit einem Datenunterbrechungsbefehl zu ändern, zu kopieren oder zu löschen, mit einem Netzwerkaktivitätsbefehl Informationen über Ihre Online-Aktivitäten zu sammeln und mit einem Kontoübernahmebefehl Ihre sozialen Medien und andere Online-Konten und Profile zu übernehmen.“

„Noch schlimmer ist, dass die Anordnung zur Datenunterbrechung und Netzwerkaktivität von einem Mitglied des Verwaltungsberufungsgerichts ausgestellt werden könnte […] Es ist empörend, dass diese Anordnungen nicht von einem Richter eines höheren Gerichts kommen“, fügte sie hinzu.

Während 60 Änderungen an der Gesetzgebung vorgenommen wurden, nachdem der parlamentarische Gemeinsame Ausschuss für Nachrichtendienste und Sicherheit (PJCIS) Änderungen an der Gesetzgebung empfohlen hatte, wurden 10 der 33 Vorschläge des Sicherheitsausschusses ignoriert.

Die dem Gesetzentwurf hinzugefügten Änderungen stärken die behördliche Aufsicht über die neuen Maßnahmen, sehen einen verstärkten Schutz für Journalisten vor und sehen vor, dass die erweiterten Befugnisse nach fünf Jahren auslaufen.

Der PJCIS empfahl außerdem, die Ausstellung von Haftbefehlen auf Straftaten zu beschränken, die gegen die nationale Sicherheit gerichtet sind, darunter Geldwäsche, schwere Drogenkriminalität, Cyberkriminalität, Straftaten gegen Waffen und kriminelle Vereinigungen sowie Verbrechen gegen die Menschheit. Der endgültige Gesetzentwurf enthält jedoch keine Änderungen, die den Umfang der Straftaten auf diese Weise einschränken.

Die Regierung hat zugesagt, die Empfehlungen des PJCIS im Rahmen einer umfassenden Reform des nachrichtendienstlichen Überwachungsapparats zu überarbeiten.

Der stellvertretende Minister für Cybersicherheit, Tim Wilson, beschrieb die abgelehnten Empfehlungen des PJCIS als „eine wichtige Einschränkung“ für die Behörden, die die neuen Befugnisse ausüben, und erklärte:

„Während wir den Gesetzesentwurf unterstützen […], könnten die Sicherheitsvorkehrungen in diesem Gesetzesentwurf noch weiter gehen, insbesondere in Bezug auf die Straftaten, auf die sich dieses Gesetz bezieht.“

Les documents déposés auprès de la SEC montrent que BlackRock a détenu des contrats à terme sur le bitcoin plus tôt cette année

La société d’investissement multinationale américaine BlackRock s’est lancée dans le marché des bitcoins (BTC).

BlackRock entre dans la danse du bitcoin

La grande société d’investissement BlackRock a apparemment commencé à se mouiller les pieds sur le marché des bitcoins.

D’après les documents réglementaires récemment déposés, BlackRock détenait près de 360 457 dollars de contrats à terme sur bitcoin du CME au début de l’année.

Alors que les avoirs susmentionnés ne représentent qu’un minuscule 0,0014 % du gargantuesque Global Allocation Fund de BlackRock au jour de référence, c’est-à-dire le 31 janvier 2021, il n’a pas été possible d’établir si le gestionnaire d’actifs détient toujours des contrats à terme sur BTC.

Selon le dépôt, le lot initial de contrats à terme détenus par BlackRock a expiré le 21 mars 2021.

Il convient de noter que plus tôt cette année, BTCManager a rapporté que BlackRock – le plus grand gestionnaire d’actifs multi-milliardaire au monde – envisageait d’investir dans des contrats à terme BTC par le biais de deux de ses fonds.

Le dépôt de la SEC à l’époque se lisait en partie comme suit:

„Chaque fonds peut utiliser des instruments appelés dérivés, qui sont des instruments financiers qui tirent leur valeur d’un ou de plusieurs titres, matières premières (comme l’or ou le pétrole), devises (y compris le bitcoin), taux d’intérêt, événements de crédit ou indices (une mesure de la valeur ou des taux, comme l’indice S&P 500 ou le taux de prêt préférentiel).“

L’intérêt des institutions pour le bitcoin ne cesse de croître

L’entrée de BlackRock dans l’espace du marché des crypto-monnaies ne devrait guère être une surprise étant donné le niveau de participation institutionnelle que le secteur a connu depuis le crash économique mondial induit par le COVID-19 en mars 2020.

Les grands titans de Wall Street font déjà des pieds et des mains pour développer des produits axés sur les crypto-actifs pour leurs gros clients.

Comme le rapportait précédemment BTCManager, le géant bancaire américain JPMorgan envisage d’ajouter des options de compensation de bitcoins et d’autres crypto-monnaies à ses services de crypto-monnaies existants.

De même, le 18 mars, BTCManager a rapporté qu’un autre poids lourd de Wall Street, Morgan Stanley, a noté que l’intérêt croissant des investisseurs institutionnels pour les crypto-monnaies pourrait signifier que le seuil d’adoption est lentement atteint.

Récemment, BTCManager a rapporté que Goldman Sachs se rapproche de plus en plus de l’offre de ses premiers produits d’investissement pour le bitcoin et d’autres actifs numériques, marquant ainsi une différence importante dans la position du géant bancaire vis-à-vis des crypto-monnaies.

Huobi i regulatorzy Seszeli nie mogą dojść do porozumienia

Huobi i regulatorzy Seszeli nie mogą dojść do porozumienia w sprawie miejsca rejestracji giełdy

Główna giełda kryptowalut od dawna twierdzi, że jest zarejestrowana w słynnym raju offshoringowym.
3515 Łączne wyświetlenia

Pomimo długiego twierdzenia, że jest zgodny z lokalnym prawem, Huobi nie zarejestrował się w odpowiednich organach, według regulatorów na Seszelach.

W poniedziałek, Seychelles Financial Services Authority, lub FSA, zamieścił oficjalne oświadczenie, że Huobi Global Limited nie jest Bitcoin Revolution zarejestrowany w kraju, mimo że jest International Business Company publicznie związane z Huobi.com usług kryptowalutowych.

Dlatego podmiot ten nie jest regulowany przez FSA

FSA stwierdziła, że Huobi Global Limited nie posiada żadnej licencji wydanej przez regulatora, aby podjąć się handlu wirtualnymi aktywami. „Dlatego podmiot ten nie jest regulowany przez FSA, ani nie był w przeszłości“, powiedzieli. Władza poszedł na wezwanie inwestorów i ogółu społeczeństwa, aby być czujnym w odniesieniu do usług oferowanych przez Huobi Global Limited, jak również „wszelkie inne firmy świadczące takie usługi.“

Przemawiając do Cointelegraph, rzecznik Huobi zaprzeczył ogłoszeniu FSA, mówiąc: „Huobi Global Limited jest firmą zarejestrowaną na Seszelach w ramach Huobi Group. Świadczy usługi dla klientów globalnych zgodnie z obowiązującym prawem.“

Rzecznik dodał: „Jesteśmy obecnie w dobrej kondycji z FSA i ściśle się z nimi komunikujemy, aby wyjaśnić sytuację. Według naszego zrozumienia, przedmiotowy alert zostanie wkrótce przywrócony.“

Zgodnie z umową użytkownika na oficjalnej stronie internetowej Huobi Global, Huobi Global Limited jest firmą zarejestrowaną w Republice Seszeli na mocy prawa Republiki Seszeli.

Oficjalna strona internetowa Huobi w znacznym stopniu opiera się na prawie Seszeli w ramach swoich warunków świadczenia usług, w tym wielu wzmianek o jurysdykcji w swoim oświadczeniu prawnym. „Ta strona ma na celu zapewnienie profesjonalnych, bezpiecznych i godnych zaufania transakcji cyfrowych aktywów i usług zarządzania aktywami […] bez naruszania odpowiednich przepisów ustawowych i wykonawczych Republiki Seszeli“, czytamy w oświadczeniu.

Facebook’s Diem reaches 50 million transactions during its testnet

The Facebook-backed cryptocurrency project reached over 50 million transactions during its testnet. This development comes a little over a month after Libra was renamed to Diem.

Testnet de Diem

Facebook’s cryptocurrency project is currently in the testing phase – or “testnet”. In testing, Diem reached over 50 million transactions . These tests allow developers to detect and correct possible failures in the network before its official launch.

Data shows that Diem’s ​​testnet is capable of achieving an average speed of over 3 transactions per second (TPS). Although it seems relatively fast, this transaction speed is lower than Bitcoin Millionaire scam and Ethereum (15 TPS). And much slower than networks such as Solana (65,000 TPS). However, Diem would not yet be at his peak.

Diem Testnet

As for testnet users, over 221,000 individual addresses have interacted with Diem . Of these, only one address contained more than 100 million LBR (the tokens that work on Diem), while more than 53 of them contain exactly 820 LBR.

The experiments attest to the progress made by the association. The official launch is scheduled for the end of 2021 at the latest.

Facade distance

At the beginning of December 2020, the Libra project had changed its name to become Diem (Latin term for „day“) in order to stand out from the initial vision and distance itself from Facebook. Today, the Geneva-based association is made up of 27 companies, including Spotify , Uber , Coinbase and Shopify .

The new CEO of the project, Stuart Levey, a former head of the US Treasury, believes that regulators have been receptive to the project, especially given the changes and the implicit distance from Facebook , which is not itself a member of the project. association, although its subsidiary Novi is.

However, another founding member is Breakthrough Initiatives , a space exploration group led in part by Mark Zuckerberg. Which shows that Facebook has not completely distanced itself from Diem. Olaf Sholz, German Finance Minister, said of the name change:

“  A wolf disguised as a lamb remains a wolf. „

Bank for International Settlements researches CBDCs

Bank for International Settlements researches CBDCs in innovation centres

BIS innovation centres are to work more on central bank digital currency projects in the new year.

The Bank for International Settlements (BIS) has made research on central bank digital currencies (CBDCs) a top priority for its innovation centres for 2021.

According to the new annual roadmap of the Bank for International Settlements‘ Innovation Hub (BISIH), it will „explore the usability of Bitcoin Benefit central bank digital currencies for faster and cheaper cross-border payments processing“. In addition, BISIH wants to test various „architectures for retail CBDCs“.

The relevant research projects will be carried out by the BIS Innovation Centres in Hong Kong, Singapore and Switzerland, in cooperation with the central banks of the respective countries.

The innovation centre in Singapore is to develop an international platform for payment processing on which banks and payment service providers can conduct transactions via various central bank digital currencies.

Meanwhile, the centre in Hong Kong is to tokenise „green bonds“, i.e. bring them in the form of crypto tokens

It is also tasked with developing a bridge for international payments via CBDCs. Various models for issuing stablecoins are also to be investigated here.

The BISIH branch in Switzerland has already conducted a feasibility study in which tokenised assets were connected and settled with existing payment systems via a so-called wholesale CBDC.

Benoît Cœuré, BISIH’s chief executive, explains in this context:

„This annual roadmap shows that our goal is to continue exploring how we can harness innovative technologies for the benefit of central banks and create public goods to optimise the financial system.“

In November, the Bank for International Settlements again made proposals for standards in the transmission of data from stablecoin issuers to the relevant supervisory authorities.

Bitcoin Cash Price Prediction : BCH/USD reste en dessous des moyennes mobiles ; le prix cible est de 300

Les taureaux du BCH font preuve d’engagement alors que le marché s’approche de la résistance de 250 dollars sur un mouvement de reprise.

Marché BCH/USD

Niveaux clés :

  • Niveaux de résistance : 320 $, 340 $, 360
  • Niveaux de soutien : 220 $, 200 $, 180

BCHUSD – Graphique quotidien

BCH/USD est en mode de récupération, la pièce se rapprochant des moyennes mobiles de 9 et 21 jours, l’amour du week-end pour les cryptocurrences semblant être revenu. Après deux jours consécutifs de baisse, la pièce s’échange maintenant autour du niveau de 267 $, gagnant 3,31 % en 24 heures.

Quelle est la prochaine étape pour le prix de la BCH ?

Le prix du Bitcoin Cash reste désormais inférieur aux moyennes mobiles du canal. Entre-temps, plusieurs supports ont été utiles, notamment la ligne de tendance à la hausse et la limite inférieure du canal à 256 $. Malgré tout, l’action sur les prix pendant les heures de trading a été relativement haussière suite à la formation du canal. L’indicateur technique RSI (14) signale un recul haussier pour montrer que les acheteurs pourraient contrôler le marché et que la pièce pourrait probablement atteindre les niveaux de résistance potentiels à 320, 340 et 360 dollars.

Cependant, en observant le mouvement de la pièce, le Bitcoin Cash a montré un mouvement irrégulier avec plusieurs hausses et baisses depuis quelques jours. Les négociants découvriront que la pièce n’a pas été en mesure de maintenir une tendance haussière constante. Par conséquent, il est probable que le marché commence à montrer quelques signes d’un mouvement à la baisse lentement dans les prochains jours et les supports critiques se situent à 220, 200 et 180 dollars respectivement.

Contre Bitcoin, BCH suit toujours la tendance baissière en dessous des moyennes mobiles de 9 jours et 21 jours. Le graphique quotidien révèle qu’il y a une faible pression de vente sur le marché. L’indicateur technique RSI (14) confirme le mouvement de la pièce alors que la ligne de signal continue à descendre en dessous du niveau 40.

BCHBTC – Graphique quotidien

Cependant, les taureaux attendent une pause au-dessus des moyennes mobiles pour toucher le niveau de résistance le plus proche de 0,016 CTB. De plus, si les taureaux ne parviennent pas à pousser le marché à la hausse, il pourrait facilement tomber à 0,031 BTC de soutien et une continuation baissière pourrait toucher les 0,012 BTC et moins.

El comerciante de altcoins Austin Arnold nombra 9 activos criptográficos potencialmente explosivos para 2021

El fundador y comerciante de criptomonedas de Altcoin Daily, Austin Arnold, presenta una lista de nueve criptomonedas que, según él, tienen el potencial de estallar este año.

En la parte superior de la lista de Arnold se encuentra la plataforma líder de contratos inteligentes, Ethereum (ETH)

Destaca los datos de ViewBase que muestran que el 2% del suministro de Ethereum acaba de salir de los intercambios en un solo día, una señal de que los comerciantes están recogiendo ETH y moviéndolo a billeteras privadas.

Las siguientes monedas en el radar de Arnold son tres monedas de finanzas descentralizadas (DeFi) de primera línea. El cripto estratega dice que está considerando el protocolo de préstamos de igual a igual Aave, la plataforma de préstamos y préstamos Compound (COMP) y el fabricante de tokens de gobierno de la moneda estable (MKR), ya que el valor total bloqueado en DeFi se dispara en los últimos meses.

“Las plataformas de préstamos DeFi agregaron colectivamente $ 6.32 mil millones en su valor total bloqueado en los últimos tres meses. Si bien los precios de estas monedas aún no están en máximos históricos, si echas un vistazo, con la utilidad real, la función que están haciendo, están creciendo mes tras mes. De hecho, específicamente para Maker, Maker DAO se ubica entre las 10 DApps más activas en una semana, con un aumento del 127%. Los usuarios y el volumen de Maker DAO también aumentaron, los usuarios de siete días aumentaron en un 7%, el volumen de siete días aumentó en un 70% „.

En el quinto lugar está el competidor de Ethereum Polkadot (DOT), que Arnold dice que está actualmente en llamas

“DOT es una de las monedas más populares de este ciclo. No es una retención a largo plazo, pero a corto plazo, a mediano plazo, espero que Polkadot continúe con una tendencia alcista ”.

En el número seis se encuentran los préstamos basados ​​en compuestos y los préstamos DApp Cream Finance (CREAM). Arnold señala que Cream tiene una nueva funcionalidad que tiene el potencial de ser enorme para la DApp.

„Mira esto. Dime si esto es importante, ‚El proyecto Cream Finance, un protocolo de préstamos, el que se fusionó recientemente con el ecosistema Yearn, anunció el próximo lanzamiento de su función Iron Bank … [Cream’s Iron Bank] es un intento de crear un equivalente financiero descentralizado de la deuda corporativa. El anuncio publicado el jueves explica cómo el mercado de préstamos entre pares en las finanzas tradicionales, valorado en 70.000 millones de dólares, palidece en comparación con el mundo del crédito corporativo con 10 billones de dólares en préstamos pendientes … ‚

¿Por qué alguien estaría interesado? Es porque en un mundo donde las tasas de interés son cero o negativas, puede obtener un rendimiento increíble en Cream Finance „.

En el número siete se encuentra el agregador de rendimiento yearn.finance (YFI). Arnold dice que YFI está comenzando a crecer justo cuando revela una nueva propuesta para los poseedores de tokens.

“Por ejemplo, ‚Yearn propone recomprar y construir una estrategia para los tenedores de YFI. En lugar de recibir dividendos, yearn.finance compraría y redistribuiría tokens con los ingresos del protocolo ‚”.

LA FORMATION D’UNE CALE D’ÉLARGISSEMENT DES BITCOINS INDIQUE UN EFFONDREMENT EN DESSOUS DE 30 000 DOLLARS

Le prix des bitcoins a chuté lundi, après avoir chuté de plus de 12 % lors de la session précédente, le dollar américain ayant rebondi et les rendements des emprunts de référence américains ayant augmenté, ce qui a entamé l’attrait de la devise phare de la cryptologie comme valeur refuge.

Le spot BTC/USD a baissé de 11,61% à 33 739,39 dollars par jeton à 0639 UTC, après avoir atteint son plus haut niveau de 41 986 dollars le 8 janvier. Pendant ce temps, les contrats à terme Bitcoin cotés au Chicago Mercantile Exchange ont chuté de 12,97 %, à 34 360 dollars par contrat, ce qui indique des liquidations massives de positions longues au cours des 24 heures précédentes.

OPINIONS DISSIDENTES
Le plongeon volatil a laissé les analystes de Bitcoin dans l’incertitude quant à la prochaine direction des prix. Scott Minerd, qui a projeté la BTC/USD à 400 000 dollars dans le futur, a déclaré que la tendance à la hausse actuelle de la paire semble insoutenable à court terme, indiquant que son extension excessive pourrait faire chuter son prix.

Rechargements et tours gratuits disponibles tous les jours, pour chaque joueur, dans mBitcasino Crypto Autumn Bonanza ! Jouez maintenant !
„L’objectif technique de 35 000 dollars a été dépassé“, a ajouté l’associé gérant de Guggenheim Partners. „Il est temps de retirer de l’argent de la table.“

Pendant ce temps, l’éminent taureau Bitcoin Vijay Boyapati est venu défendre la dernière correction de prix de la cryptocouronne, rappelant que chacun de ses taureaux volatils a historiquement montré des mouvements à la baisse de 30 à 40 %. L’analyste a noté que l’humeur à la hausse de Bitcoin reprendrait dès qu’il aura trouvé un niveau de support de session.

Dans le marché haussier du #Bitcoin de 2017, les corrections ont trouvé la demande après des baisses de 30-40%

Dans le marché haussier actuel, la demande semble apparaître après des corrections entre 15 et 20 %.

Ceci est probablement révélateur d’une différence entre les acheteurs : particuliers (2017) et institutionnels (aujourd’hui). pic.twitter.com/OfRX28lEco

– Vijay Boyapati (@real_vijay) 10 janvier 2021

Comme Bitcoinist l’a déjà signalé, la prédiction de M. Boyapati pourrait se réaliser alors que Bitcoin s’apprête à entamer une semaine qui verra le dévoilement d’un nouveau plan de relance. Le président américain élu Joe Biden a déclaré vendredi aux journalistes que l’une de ses priorités après avoir prêté serment serait de dépenser des billions de dollars pour relancer l’économie américaine.

Les déficits budgétaires favorisent la thèse de l’investissement de Bitcoin. La cryptocouronne a fait un bond de plus de 900 % lorsque le Congrès américain a approuvé deux projets de loi de relance d’une valeur combinée de 3,2 billions de dollars. Cela a réduit l’attrait du dollar américain et a poussé les investisseurs à rechercher la sécurité dans des actifs plus risqués, ce qui a profité à la première devise de cryptage.

LES TECHNIQUES DE BITCOIN : BEARISH
En entrant dans le domaine des indicateurs techniques, Bitcoin présente des symptômes de baisse à court terme.

Cela est principalement dû à deux facteurs : un indice de force relative trop étendu sur une période hebdomadaire et un élargissement croissant de la fourchette. Le dernier mouvement baissier de Bitcoin a neutralisé le RSI dans une certaine mesure, mais il reste à l’intérieur d’une zone de surachat. Cela équivaut à une correction prolongée à la baisse.

Pendant ce temps, le coin d’élargissement ascendant montre des signes de retournement baissier alors que le prix teste son support de tendance inférieure pour une éventuelle rupture négative (comme le montre le graphique ci-dessous).

Bitcoin, cryptocourant, BTCUSD, BTCUSDT

Bitcoin Ascending Broadening Wedge et ses cibles en bas. Source : BTCUSD sur TradingView.com

Comme le prix confirme au moins trois retests de la ligne de tendance supérieure et inférieure – qui divergent l’une de l’autre -, cela montre l’ambition des vendeurs de prendre le contrôle. D’autre part, les acheteurs parviennent à faire rebondir le prix sur la ligne de soutien mais perdent le contrôle après que l’actif ait atteint un nouveau sommet. Il semble donc que Bitcoin vient de faire quelque chose de similaire.

La cryptocouronne a maintenant 80 % de chances de passer sous la ligne de support, en fonction des performances globales du modèle sur les marchés traditionnels. Si le mouvement se produit, le taux de change BTC/USD viserait le point le plus bas du Wedge comme objectif de baisse, qui est de 24 655 $.

Néanmoins, la paire pourrait tenter un retrait de la ligne de tendance inférieure elle-même, en se dirigeant vers la ligne de tendance supérieure, suivie d’une rupture. En cas de rupture, elle pourrait rebondir de 26 375 $ ou 29 891 $ également (attention aux pics de volume proches de ces niveaux pour confirmation).

Gråtoner deaktiverer kjøp av nye aksjer for Bitcoin, Ethereum, Litecoin, andre

Grayscale Investments har midlertidig deaktivert kjøp av nye aksjer for Bitcoin, påpekte en Twitter- bruker i dag. Firmaet har også stoppet kjøpet av aksjer i andre kryptovalutaer som Ethereum, Litecoin, Ethereum Classic og Bitcoin Cash. Imidlertid tilbyr selskapet fortsatt krypto-aksjer for Zcash, XRP og Horizen.

Gråtoner lukker med jevne mellomrom sine kryptotillits til såkalte „private placement“ -runder

Låseperioden for Bitcoin-aksjer sies å være seks måneder, og etter utløpet av denne perioden har investorer lov til å selge disse aksjene til personkunder. For å markere slutten på denne låseperioden har Grayscale vært kjent for å stoppe kjøp.

Grayscale hadde sist stoppet kjøpet av GBTC-aksjer i juni i år. Mange i feltet tror at slike midlertidige suspensjoner alltid har en tendens til å påvirke institusjonell etterspørsel etter Bitcoin Evolution.

Imidlertid, ifølge forskeren, ved utgivelsen av nye aksjer, markedsfører bare „skudd høyere:“

Når nedtellingen er over, ser vi de siste to årene solide bevis for at markedet plutselig rykker høyere nesten hver eneste gang.

Til dags dato har Grayscale angivelig samlet totalt 536 000 Bitcoin. Det er Bitcoin Trust-veksten som bare har blitt akselerert med at fondet steg til 5 milliarder dollar i 4. kvartal 2020. I løpet av dette kvartalet la Grayscale til 115 236 BTC, en teknisk analytiker som fant:

For en uke siden sa administrerende direktør i Grayscale, Michael Sonnenshein, at strømningene i Grayscale økte seks ganger „fra det de var i fjor“ og la til:

Typene av investorer som setter kapital i arbeid, er noen av verdens største investorer, og gir større tildelinger enn noensinne.

Tilbake i oktober publiserte Grayscale sin investeringsrapport for tredje kvartal, ifølge hvilken selskapet samlet inn $ 1,05 milliarder dollar til sine investeringsprodukter, og markerte dette som den største kapitalinngangen i et kvartal noensinne. Firmaets eiendeler under forvaltning økte til og med med 147 prosent YTD, den gangen.

Etter et tillegg på 270 millioner dollar, ble GBTC-trustens AUM nå sagt å være over 13 milliarder dollar.